elmouahel-H-26/09/2016

salaire bloquer 6 conseils pour etre augmenter

Apprenez à capter les “signaux subtils”

En tant que manager, votre rôle est de rester attentif à vos collaborateurs, même si vous êtes surchargé de travail. Il existe des manifestations évidentes de malaise : des résultats en chute libre, par exemple. Il y a aussi des signaux plus subtils qu’il faut savoir capter. Si une personne habituellement sociable boude les déjeuners entre collègues, n’intervient plus en réunion ou uniquement pour faire des remarques négatives, cela doit vous alerter. Idem lorsqu’un collaborateur jusqu’ici ponctuel n’arrive plus à l’heure, part plus tôt, prend des pauses à rallonge…

 

Elucidez avec délicatesse les raisons de son mal-être

N’attendez pas que votre collaborateur vienne vers vous : s’il doute de sa tâche, il est rare qu’il le confesse de lui-même. Prenez les devants et créez un climat de confiance, en l’invitant à déjeuner ou en engageant la conversation à un moment où vous êtes plus détendus. Le soir, par exemple, après le départ de l’équipe. Amenez le sujet avec délicatesse, en vous appuyant sur des faits tangibles, pour qu’il ne se sente pas accusé injustement : une baisse de résultat, des rapports rendus en retard, un manque de participation en réunion… Ne le coupez pas, même si vous n’êtes pas d’accord avec lui, et attendez qu’il ait fini de s’expliquer pour réagir.

«Tenez compte de sa personnalité, conseille Jacques Fradin, fondateur de l’Institut de médecine environnementale. Avec un fonceur, pour qui la sincérité est primordiale, vous pourrez vous montrer direct. Avec un affectif, insistez sur les points positifs, comme le climat qu’il sait d’habitude créer au sein de l’équipe. Avec un gestionnaire, attachez-vous aux faits et évitez tout trait d’humour susceptible de le gêner.»

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?