Relancer le recruteur après l’entretien d’embauche : on dit oui !

C’est enfin le jour de l’entretien ! Vous vous êtes préparé à ce rendez-vous en prenant garde des conseils des professionnels et même de votre entourage. Et c’est confiant et optimiste que vous sortez de cette rencontre, vous vous voyez déjà faire partie de l’entreprise !  Mais voilà que commence la phase la plus stressante, celle du retour du recruteur qui tarde à venir…

 

L’euphorie de l’entretien se transforme souvent en stress provoqué par l’attente et la peur de ne pas être retenu pour le job de nos rêves. Dans cette impatience, le besoin d’être fixé devient plus que nécessaire.  Alors comment et quand relancer le recruteur sans pour autant paraitre « empressé » ?

 D’abord, il faut savoir qu’il n’existe pas de type de relance privilégiée.  Cette dernière doit être adaptée à la candidature, à l’entreprise et au poste en question.

Ensuite, il faut que ce retour du candidat réponde à un objectif clair et pertinent et rajoute de la valeur ajoutée à sa candidature. Il est donc utile de rappeler au recruteur notre motivation pour le job ou la qualité de l’échange partagé lors de l’entretien de recrutement.

Plus qu’une relance, un nouvel argument

La relance après l’entretien de recrutement doit toujours comporter un nouvel argument. C’est même l’occasion pour appuyer ses compétences, rappeler ses qualités et prouver ses acquis mentionnés sur le CV, en soulignant ses références, en communiquant les cordonnées de son ancien employeur ou encore en joignant ses réalisations en chiffres.

La relance joue ainsi le rôle d’une réactivation et un moyen pour que le recruteur reconsidère notre candidature avec intérêt et un brin de curiosité. Cela démontrera, à nouveau, votre motivation pour le poste et vous permettra de gagner des points en sortant du lot.

Il est donc important de formuler le message de la relance de manière à accrocher et à captiver l’attention du destinataire.

Quand et comment relancer son recruteur ?

Il est recommandé d’envoyer un message de remerciements à la personne qui nous a fait passer l’entretien professionnel dans les 48 H qui suivent la rencontre. Cependant, le message doit être concis et surtout rester professionnel !                   

 Vous pouvez saisir cette occasion pour souligner la qualité de l’échange lors de votre rendez-vous, exprimer votre motivation à relever les défis et mettre en avant la concordance de votre candidature avec le profil recherché. 

 Si le silence radio se prolonge, vous pouvez raisonnablement relancer votre interlocuteur par deux méthodes soit par téléphone, ou par mail tout en restant subtile et pro.

Une question d’art et de manière !

Mis à part la fréquence et le moyen de la relance, il faut tenir compte de la forme du message, en commençant par l’adresse mail utilisée pour l’envoi du mail qui doit comporter votre nom et prénom ou votre nom et la première lettre de votre prénom.

Le message de la relance doit également être personnalisé et à votre image.

Vous l’aurez compris, au lieu de se reposer sur ses lauriers ou subir le stress post-entretien, profitez de cette période pour vous distinguer !

 

 

 Samira EL MEHDAOUI

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus