Tutoriels, Wewibars et Mooc: alternatives pour renforcer votre employabilité

Vous souhaitez compléter votre formation ? Renforcer votre employabilité, vous remettre à niveau dans une matière ou vous êtes simplement curieux et désireux d’apprendre de nouvelles choses ? Internet vous offre aujourd’hui de nombreux outils pour vous former dans un nombre de domaines de plus en plus étendus et ce, en toute autonomie et à votre rythme !

Depuis une dizaine d’année, de plus en plus d’universités passent le cap de l’enseignement en ligne. A tel point qu’aujourd’hui c’est plusieurs centaines d’universités et écoles supérieures qui offrent des cours en ligne.

Ceux-ci sont encore très largement dispensés en langue anglaise mais l’offre francophone bien qu’étant quelque peu en retard, s’étoffe néanmoins de jour en jour.

Ces cours s’adressent non seulement aux étudiants régulièrement inscrits mais ils s’adressent aussi à toute personne désireuse de parfaire ses connaissances et qui souhaite suivre un cours de niveau supérieur. Ces cours sont disponibles gratuitement et ils peuvent être suivis par des milliers de personnes en même temps. C’est pour cela que l’on parle de cours en ligne, ouverts et massifs.

 

De plus, ces cours profitent de l’interactivité que permet Internet. Les plateformes offrant ces services permettent de s’inscrire, de recevoir et de rendre les devoirs, de dialoguer avec les professeurs et les autres étudiants, de participer à distance à des travaux de groupes et de disposer en ligne de tous les supports pédagogiques utiles (Présentations, cours, schémas et diapositives, vidéos, …)

Enfin, le plus grand avantage de cette approche est de permettre à l’étudiant d’ingérer la matière à son propre rythme et de pouvoir revoir la matière selon ses besoins et ses disponibilités.

Concrètement, ces cours sont dispensés par des professeurs d’universités ou du supérieur et font l’objet d’une évaluation en fin de formation. Dans certains cas, il est également possible d’obtenir une certification, mais celle-ci est souvent payante. Des universités prestigieuses se sont lancées dans le MOOC comme Harvard, le MIT, Stanford, pour ne citer que quelques-unes des universités anglophones les plus reconnues.

Les domaines d’études proposés sont très larges et l’offre s’élargit constamment. L’informatique y occupe naturellement une place importante : Programmation, arts visuels, montage photo ou vidéo, les réseaux, la conception de jeux-vidéos, la musique, …

Mais de nombreuses disciplines sont aussi disponibles : Les sciences (physique, chimie, biologie, …) la médecine, les mathématiques, les langues, l’économie, les ressources humaines, l’histoire, le développement personnel, le marketing, l’entreprenariat, …

 

Ne pas confondre les MOOC avec les tutoriels et les webinars

 

Nous avons vu ce qu’était un MOOC, mais il existe d’autres ressources permettant d’acquérir de nouvelles connaissances. Il s’agit des tutoriaux et dans une moindre mesure, les webinars :

–          Un tutoriel (tutorial en Anglais) est un guide d’apprentissage du type tutorat, destiné en particulier au domaine informatique et permettant d’aider l’utilisateur novice à se former de manière autonome à l’utilisation d’un logiciel, à un langage de programmation ou à des jeux interactifs.

 

Cependant, l’utilisation du mot « tutoriel » s’est généralisée et s’est étendue à toutes sortes d’activités, comme le bricolage, l’automobile, la photo, la vidéo, le jardinage, les loisirs créatifs, etc.

Le tutoriel est un outil pédagogique qui peut se présenter sous la forme d’un autre logiciel, d’une vidéo, d’un document textes/images électronique ou papier, constitué d’instructions détaillées pas à pas, le plus souvent par étapes. Contrairement au mode d’emploi qui énumère et décrit les fonctionnalités en détail, le tutoriel montre comment atteindre l’un des objectifs possibles, clairement défini. Dans le cas d’un logiciel, il peut constituer une première méthode d’approche, constituée d’exemples pratiques. Pour toutes les activités, on enseigne comment réaliser une tâche à des utilisateurs considérés comme peu compétents dans le domaine concerné. » (Définition de Wikipedia).

La grande différence entre un tutoriel et un MOOC est que le tutoriel peut être créé par n’importe qui, pas seulement par des professeurs du supérieur. La conséquence directe de cela fait que la qualité peut grandement varier d’un tutoriel à l’autre, autant au niveau de qualité et d’approche pédagogique que de contenu. C’est à l’utilisateur de faire le tri dans l’offre disponible en ligne entre les contenus de qualité et le reste.

En outre, les tutoriels sont simplement mis à disposition sur internet, il n’y a donc pas de cours à dates fixes comme c’est le cas avec les MOOC.

Néanmoins, malgré ces limitations, les tutoriels disponibles peuvent être d’une grande aide, en particulier lorsqu’il s’agit d’apprendre un programme informatique bien précis.

Ce type de contenu n’est pas difficile d’accès. En général, une recherche sur google ou sur youtube avec le mot clef « tutoriel » (ou « tutorial » en anglais) + les termes liés au domaine recherché est suffisant pour mettre la main sur ce type de contenu. Ainsi, une recherche avec les mots « tutoriel word » permet d’accéder dès la première page de résultats de google à une dizaine de cours sur le logiciel word et ses différentes fonctionnalités.

–          Un webinar consiste en un séminaire (ou une conférence web) qui s’organise sur internet. Ceci permet d’éviter les déplacements des participants. Cette facilité logistique permet d’augmenter sensiblement le taux de participation des différents participants et intervenants. Ce type d’événement est surtout organisé dans le cadre professionnel (découverte de nouveaux produits ou de nouveaux services, promotion d’activités, …)

 

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus