Enquête : Impact de la Mondialisation et des Evolutions Technologiques sur les Emplois et le Développement des Compétences.

Emploitic.com leader du recrutement en Algérie en collaboration avec Boston Consulting Group BCG, premier cabinet international de conseil en stratégie et avec The Network,  le réseau mondial des plus grands sites de recrutement a réalisé l’enquête «Décoder les tendances mondiales  liées à l’amélioration des compétences et à la reconversion professionnelle » dans le cadre de la série de publications : Decoding Global Talent. L’étude a porté sur 366 000 personnes dans 197 Pays dont l’Algérie avec la participation de 2 726 individus. En majorité âgés entre 21 et 50 ans, d’un niveau universitaire et plus, et occupant des fonctions dans différentes spécialités, et d’un niveau de poste de cadre moyen à cadre supérieur.

Cette étude a eu pour objectif de déterminer le niveau de conscience des travailleurs dans le monde quant à l’impact de la mondialisation sur leur travail, ainsi que sur l’évolution des compétences en milieu professionnel. Afin de répondre à ce questionnement, les aspects suivants ont été évalués :

Impact de la technologie et de l’intelligence artificielle :

Dans le cadre de cette enquête, 42% des travailleurs algériens sondés estiment que les nouvelles tendances technologiques ainsi que l’intelligence artificielle les impactent pleinement dans leur travail, contre 61% du nombre global des personnes interrogées.


Impact de la mondialisation :
En Algérie, 41% des employés interrogés disent que leur activité au travail est pleinement impactée par la mondialisation, 43% sont moyennement impactés, et 14% disent ne pas du tout être impacté.


Les ressources utilisées pour la formation et le temps passé à se former :
En ce qui concerne le temps passé à améliorer ses compétences par la formation, la grande majorité des algériens (71%) passent une grande partie de leur temps à parfaire leurs connaissances contre 61% dans le monde, 24% passent une petite partie de leur temps à se former, et 4% n’accordent pas de temps à la formation. Pour ce qui est du moyen de for mation préféré des algériens, il s’agit de l’apprentissage sur le tas, avec 63% des réponses. Viennent ensuite les formations en ligne avec 29%, et enfin les instituts de formation. Dans le monde, 65% de ces individus consacrent beaucoup de temps chaque année à l’amélioration de leurs compétences, afin d’adopter les standards internationaux liés à leur fonction.


Les compétences visées par la formation :
Au top 5 des compétences dans lesquelles les travailleurs algériens souhaiteraient évoluer, nous trouvons : la Communication avec 6,68% des résultats, l’esprit d’analyse avec 5,25%, le leadership avec 4,44%, la résolution des problèmes complexes avec 4%, et la créativité avec 3,71%.


La possibilité de reconversion professionnelle :
76% des algériens n’auraient aucun souci à se reconvertir professionnellement si l’occasion se présentait contre 67% dans le monde. Les 24% restants n’envisagent aucunement de changer d’orientation professionnelle contre 23% du nombre global de personnes interrogées, et préfèrent évoluer dans leur fonction, et y faire carrière. Ils parlent tout de même de l’éventualité de reconversion en cas de sérieuses difficultés à trouver du travail dans leur spécialité. Les personnes les plus favorables au changement de poste sont celles travaillant dans le service ou l’administration, et les plus réticentes sont celles travaillant dans les filières informatiques et scientifiques.


Cette enquête est clôturée par le classement des pays dont les travailleurs se sentent grandement impactés par la mondialisation : nous retrouvons en tête le Nigéria avec 73% d’impact, le Myanmar (Birmanie) à 71% et le Brésil à 69%. L’Algérie occupe la 62ème position avec 42% de ses travailleurs estimant être impactés par la mondialisation.

 

A propos d’Emploitic.com : Crée en avril 2006 à travers le dispositif ANSEJ, Emploitic.com se positionne aujourd’hui comme le leader du recrutement sur Internet en Algérie. Emploitic est un organisme de placement des travailleurs agrée par l’Etat et l’ANEM. Il est aussi membre d’une alliance Internationale «The Network » regroupant les plus importants sites emploi dans 135pays.

À propos du Boston Consulting Group : Le Boston Consulting Group (BCG) est un cabinet international de conseil en gestion et le premier conseiller mondial en stratégie d'entreprise. Il travaille en partenariat avec des clients du secteur privé, public et à but non lucratif de toutes les régions. Fondée en 1963, BCG est une société privée avec des bureaux dans plus de 90 villes et 50 pays. Pour plus d'informations, visitez bcg.com.


À propos de The Network : Le réseau est une alliance mondiale de plus de 50 sites parmi les plus grands sites de recrutement, engagés à trouver les meilleurs talents dans plus de 130 pays.
Fondé en 2002, The Network est devenu le leader mondial du recrutement en ligne, au service de plus de 2 000 entreprises mondiales. Les sites de recrutement de The Network attirent près de 200 millions de visiteurs uniques chaque mois. Pour plus d’informations, visitez www.the-network.com.

Yasmine Hadj-Ahmed,
Responsable Communication.

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus