Enquête : Impact de la crise du Covid-19 sur les employés algériens

 

Crise sanitaire, confinement, télétravail, congé... les travailleurs Algériens ont dû faire face à cette situation exceptionnelle et s'adapter à de nouvelles méthodes de travail et d'organisation.

Emploitic a lancé une enquête pour mesurer l’impact de la crise du COVID-19 sur les travailleurs en Algérie. Cette enquête a été diffusée auprès de la communauté Emploitic à travers le site et les réseaux sociaux et a obtenu plus de 900 réponses.

 

  1. Impact de la crise sur la vie professionnelle des travailleurs Algériens :

Cette crise sanitaire a eu un grand impact sur la vie professionnelle de nos répondants

        - 46% des répondants déclarent avoir été en arrêt d’activité (21% d’entre eux ont été mis en congé et 25% ont perdu leur emploi)

        - 54% déclarent avoir continuer à travailler (30% en entreprise ou sur le terrain et 24% en télétravail)

 

  1. Crise sanitaire et télétravail ?

Deux tiers des répondants (2 répondants sur 3) ont eu recours au télétravail et pour +59% d’entre eux, c’était leur première expérience.

 

Sur la question « Comment avez-vous vécu le télétravail ? » :

        - 59% des répondants déclarent s’être adaptés facilement

        - 15% ont eu du mal à s’adapter

        - 26% trouvent difficile d’allier vie professionnelle / vie personnelle . 

 

  1. Crise sanitaire et engagement des travailleurs Algériens :

 

Durant cette période, nous avions tous eu plus de temps que d’habitude.

Sur ce graphe, nous pouvons voir en quoi les travailleurs ont investi leur temps : 

 

 

 Quant aux compétences acquises durant cette période, les réponses ont été multiples  :

        - La patience a été citée par 60% de nos travailleurs algériens

        - L’organisation & la polyvalence par 32% d’entre eux

        - La communication par 25% d’entre eux

        - L’apprentissage des outils digitaux a été l’occupation de 23% des répondants

 

Aussi, cette période a engendré des remises en question pour certains d’entre nous.

64.7% des répondants ont pensé à une reconversion professionnelle.

A noter également, 43.1% n’ont aucune perspective pour les mois à venir. 

 

Sur cet échantillon de près de 900 répondants, nous identifions les catégories professionnelles suivantes :

14.6% sont des cadres dirigeants, 42.9% de cadres, 23.1% des agents de maîtrise et 19.4% des agents d’exécution.

 

 

Source : Analyse menée par Emploitic au mois de Mai 2020

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus