COVID 19 et marché de l’emploi en Algérie : Des signes de reprise marqués au premier trimestre 2022

Après deux années mises à mal par la situation sanitaire, l’activité économique connaît ces derniers mois une nouvelle dynamique relançant le marché de l’emploi en Algérie. Ce dernier enregistre un rebond au 1er trimestre 2022 avec une hausse du nombre d’offres d’emploi mais aussi de candidats prêts à saisir de nouvelles opportunités.

Selon l’étude sur les perspectives de recrutement 2022, élaborée par Emploitic, plus d’un tiers des entreprises ont déclaré envisager d'accroître leurs effectifs au premier semestre 2022. Ceci s’est traduit par une hausse des offres d’emploi sur le site d’emploitic de 17% par rapport à la même période de l’année dernière.

Le même constat est fait par eTalent, Cabinet de conseil en ressources humaines et spécialiste en recrutement. Cette filiale du groupe emploitic enregistre un nombre croissant de missions de recrutement confiées par les entreprises avec 25% de missions et de placement de candidats de plus que l’an dernier à la même période.

Par ailleurs, la situation des candidats face au marché de l’emploi semble également évoluer. La crise sanitaire a freiné leur dynamique ces deux dernières années, les candidats préférant la sécurité de l’emploi occupé plutôt que l’aventure d’un nouvel emploi et le risque d’une période d’essai. Aujourd’hui, les recruteurs trouvent plus de facilité à promouvoir les offres d’emploi et à attirer les candidats notamment auprès des profils confirmés/expérimentés ou encore de Senior/Managers.

En effet, si on regarde les types de profils ciblés par les entreprises au premier semestre, la grande majorité s’orientaient vers les profils confirmés/expérimentés avec respectivement 40% pour les PME et 37% pour les grandes entreprises, selon l’étude. Ces derniers ne nécessitant pas une grande période d’intégration et de formation, ils peuvent être opérationnels rapidement et faire face aux défis de l’entreprise.

La catégorie des Seniors/Managers, quant à elle, est la cible des intentions d’embauche avec 32% pour les PME et 35% pour les grandes entreprises d’intention d’embauche selon la même étude.
Cette catégorie est indispensable au pilotage de l’activité de l’entreprise, ainsi qu’à l’élaboration d’une stratégie de croissance de l’organisation.

Cette hausse s’explique par la mise en œuvre des programmes de relance par les entreprises algériennes, même si la priorité pour ce premier trimestre consistait en le maintien de leurs effectifs (46% des entreprises sondées). Elles sont nombreuses à préférer investir sur la montée en compétences de leurs collaborateurs, en favorisant la mobilité interne afin de faire évoluer leurs activités avec plus ou moins de sécurité. D’ailleurs, certaines font le choix de s’outiller ou se faire accompagner par des professionnels tel que eTalent pour l’évaluation du potentiel de leurs collaborateurs et la mise en place de plan de développement.

Pour découvrir l'intégralité de l'étude, cliquez ici 


Yasmine ZOUAGHI - NAIT KACI
Directrice Conseil
eTalent Solutions

Trouvez votre futur emploi

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus