L’importance d’avoir une pensée critique au travail

La capacité de réflexion critique est l'une des compétences les plus recherchées dans presque tous les secteurs d'activité et sur tous les lieux de travail. Les compétences en matière de pensée critique sont souvent utilisées au travail lors de la résolution de problèmes, de conflits, de collaboration, d'interprétation et dans les tâches de direction. Nous allons vous expliquer dans cet article ce qu'est exactement la pensée critique et comment faire pour réussir à la développer.

Qu'est-ce que la pensée critique ou l'esprit critique ?

Si le mot critique a souvent une connotation négative - on pense directement à toutes ces remarques désobligeantes que l’on s’inflige les uns les autres, il désigne avant tout l’art du discernement. 
L'esprit critique ou la pensée critique est aujourd'hui décrit comme un ensemble de capacités intellectuelles qui permet à une personne d'analyser et de trouver une solution à un problème ou à une situation donnée. Les personnes ayant une bonne pensée critique tirent des conclusions raisonnables d'un ensemble d'informations et savent identifier les détails utiles pour résoudre des problèmes ou prendre des décisions.

 

Principes d'une pensée critique

On observe huit principes de pensées critiques décrits ci-dessous.

 

  • L'objectif : Le raisonnement est intentionnel. C'est un effort délibéré pour construire des inférences pour arriver à des conclusions justifiables sur votre objectif.
  • La résolution de problème : Si tout le monde pense tout le temps, la résolution de problèmes est un type particulier d'activité de la pensée. Elle implique la planification d'une action, l'étude du sujet ou de la défense d'une position sur une question controversée.
  • Les hypothèses : Tout raisonnement est basé sur des hypothèses. Les personnes avec une pensée critique cherchent à comprendre les hypothèses et celles qui structurent le raisonnement des autres. Elles font la distinction entre les hypothèses qui sont justifiables dans le contexte et celles qui ne le sont pas.
  • Le point de vue : Chacun ayant son propre point de vue, pour le présenter et évaluer celui des autres, il faut faire preuve d'ouverture d'esprit, d'empathie et d'équilibre dans le jugement.
  • Les informations : Les données objectives sont la base de la pensée critique et devront toujours être recherchées.
  • Les concepts : Un raisonnement se base toujours sur des concepts et idées théoriques. Une des valeurs fondamentales est de pouvoir identifier et exprimer clairement les concepts exploités dans le cadre du processus de raisonnement.
  • Les interprétations : Il s'agira des conclusions tirées par le biais des inférences.



Comment développer sa pensée critique ?
Maintenant que vous appréhendez bien la notion de pensée critique vous vous demandez sûrement comment la stimuler. Vous trouverez ici quelques suggestions

  • Soyez précis: Être précis, c'est s'assurer de l'absence d'erreur ou de divergence. Cela signifie que vous devez choisir le bon mot, vérifier vos chiffres et vos statistiques et recherchez la précision dès que vous avez une donnée. La comptabilité, par exemple, est une profession dans laquelle la précision est cruciale pour garantir que les finances d'une entreprise soient en bon ordre.

  • Enquêtez: La recherche d'information et l'observation sont des préalables essentiels à la prise de décision. Nous entendons par là que vous devrez ignorer ce que vous croyez savoir mais aussi le résultat souhaité. Par exemple, un administrateur de bureau qui planifie une fête de vacances ne peut pas simplement faire une réservation dans son restaurant préféré. Il doit plutôt chercher des devis, des avis, trouver les dates de réservation possibles des lieux et s'assurer que chaque employé peut y assister avant de choisir un jour.

  • Cherchez les raisons: Le raisonnement logique consiste à utiliser des connexions rationnelles entre les choses, les événements et les personnes pour tirer des conclusions. Vous devez par exemple analyser toutes les racines d'un problème. Il existe pour cela des méthodes rationnalisées comme « les Cinq Pourquoi ».

  • Sachez évaluer: Évaluer, c'est juger de la qualité de quelque chose. Vous le faites tous les jours, notamment lorsque vous décidez si un potentiel achat vaut ou non son prix. Lors de la résolution d'un problème en entreprise, il vous sera toujours utile d'analyser d'autres travaux effectués dans le même domaine. Ne recommencez pas à zéro si des bases existent déjà. Vous devrez cependant vérifier si ces informations ne sont pas erronées ou si dans leurs prémices les situations peuvent effectivement se comparer.

  • Prévoyez: Cette compétence vous oblige à utiliser les informations que vous avez recueillies et les conclusions que vous avez tirées pour élaborer une théorie raisonnable sur ce qui pourrait arriver ensuite. Prévoir est différent de deviner, car vous pouvez utiliser des informations comme une expérience passée dans l'entreprise pour rendre votre prédiction plus probable.

  • Remettez en question les hypothèses de base: Les plus grands innovateurs de l'histoire de l'humanité ont souvent remis en question les hypothèses préétablies. Cette caractéristique de l'esprit critique est appelé « zététique », soit la faculté de chercher, d'examiner, c'est « l'art du doute ». Si l'on vous dit qu'une chose est impossible, votre responsabilité est de comprendre pourquoi on en est arrivé à cette conclusion.

Source

                                                                                                                                                                      

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus