Perspectives de Recrutement au 2ème semestre 2021

Emploitic et la CACI dévoilent les résultats de leur étude conjointe sur Les Perspectives de Recrutement en Algérie en 2021. Ce second volet de l’étude concerne les perspectives de recrutement au deuxième semestre 2021 - après une première étude parue au mois de mars dernier- et offre une vision sur les prévisions des entreprises en termes de recrutement à travers le territoire national. L’étude a été menée auprès de 700 entreprises algériennes toutes tailles confondues dans différents secteurs d’activité.

Pour consulter le rapport de l’étude, cliquez sur ce lien

 

La première partie de cette étude est consacrée à une rétrospective de l’activité recrutement au premier semestre 2021. En effet, 65% des entreprises interrogées ont déclaré que leurs recrutements ont été impactés par la crise du Covid 19 au 1er semestre 2021. Même tendance que 2020 avec un taux de 64%.

A travers ce chiffre, nous notons que 26% des entreprises répondantes ayant été impactées par la crise sanitaire ont décalé leurs recrutements, 28% ont, quant à elles, gelé leurs recrutements alors que 11% des entreprises sondées les ont malheureusement annulé contre 14% l’année dernière.

Le secteur des BTP a été le plus touché par la crise cette année avec 76% des entreprises sondées exerçant dans ce secteur qui ont annulé, gelé ou décalé leurs recrutements. S’en suit celui du Commerce-Distribution avec un impact de 73% et celui des services avec 70%. Le secteur des énergies-mines et matière première a quant à lui été touché par la crise à 70% remplaçant ainsi le secteur de l’industrie classé en 4ème position des secteurs le plus touché en 2020.

Les entreprises interrogées du secteur Banques-Assurances-Finances et du secteur de l’Informatique ont quant à elles maintenu leurs recrutements, respectivement à 42% et 44% en 2021. 

 

Le second volet de l’étude est quant à lui consacré aux perspectives de recrutement au 2ème Semestre 2021 par secteur d’activité, type et taille d'entreprise

La priorité pour 50% des entreprises au 2ème semestre 2021 : Garder ses effectifs

 

 

La priorité pour 50% des entreprises sondées est le maintien de leurs effectifs au S2 2021 contre 47% au S1 2021. Les entreprises s’étant le mieux adaptées à la crise prévoient de croître leurs effectifs : elles représentent 28% des entreprises sondées contre 38% au S1 2021. 22% d’entre elles prévoient malheureusement de restreindre leurs équipes en prévision pour le second semestre contre 15% durant le 1er Semestre

Même si la plupart des secteurs se disent grandement impactés par la crise, trois secteurs d'activité se distinguent par leur volonté de croissance : 40% des entreprises dans le secteur des énergie-mines et matière première sont en faveur d’une croissance de leurs effectifs, suivie de près par celles du secteur des banques et des assurances avec 39% de prévisions de recrutement, suivi par les entreprises de l’informatique et télécom avec 33% qui comptent recruter au 2ème semestre 2021. Contrairement à la tendance du 1er semestre 2021 où les secteurs porteurs étaient ceux de l’industrie, de la distribution et des services.

S’agissant de la taille des entreprises sondées, même si une partie d’entre elles envisagent une croissance de leurs effectifs (18% pour les TPE, 29% pour les PME et 39% pour les grandes entreprises ), certaines compagnies interrogées, bien plus impactées par la crise sanitaire, prévoient, au contraire, de réduire leurs effectifs comme le cas pour les TPE avec un taux de 34% contre seulement 19% au 1er semestre 2021

 

Les métiers qui recruteront le plus au 2ème semestre 2021 : 

Comme au 1er semestre, le métier “Commercial-vente” arrive en tête des métiers qui seront les plus prisés au 2ème semestre 2021 avec un taux de 36% (53% au S1) , suivi de près par les métiers du Marketing et Communication avec 24%.Le métier des Industries est passé de la 2ème à la 3ème place du classement ce semestre 2 avec 22% au total des prévisions contre 38% au premier semestre. 

S’agissant des difficultés en recrutement et employabilité, les conclusions de l’étude ont démontré que leur origine reviendrait à 56% à la rareté des profils/compétences recherchés par les entreprises en plus des difficultés à trouver des candidats remplissant les habiletés personnelles / soft skills recherchés.

Pour consulter le rapport de l’étude, cliquez sur ce lien

 

Si vous souhaitez revoir l'étude parue en Mars dernier sur les perspectives de recrutement au 1er semestre 2021, le rapport est téléchargeable sur ce lien

 

Yasmine Hadj Ahmed,

Responsable de la communication

 

Trouvez votre futur emploi

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur Lire plus