Pour ses 10 ans Emploitic.com projette de s'internationaliser

Dans les années 2000, avec la démocratisation de l’accès à internet, le modèle traditionnel de la recherche et offre d’emploi a cédé graduellement sa place aux offres des sites d’emploi en ligne. Aussi, le premier site de recrutement en ligne en Algérie voit le jour sur la toile il y a 10 ans.

 Louai Djaffer co-fondateur de Emploitic.com est revenu aujourd’hui dans une conférence de presse sur le bilan de cette décennie d’activité et les perspectives d’avenir de l’entreprise qui aspire à conquérir des marchés étrangers.

 Emploitic.com est un site de recrutement lancé en 2006 par de jeunes entrepreneurs par le biais de l’ANSEJ, qui avait l’ambition de mettre en place un outil à même de rationaliser le processus d’offre et de recherche d'emploi. Le succès est au rendez-vous, après une année d’exercice la société comptait 70.000 candidats inscrits et plus d’une centaine d’entreprises.

Dis ans après Emploitic.com compte, aujourd’hui, 700.000 candidats inscrits, 15.000 offres d’emploi et 30.000 visiteurs par jour.

 Au cours de cette conférence Louai Djaffer directeur d’emploitic.com explique que le site conçu il y a dix ans n’est plus celui

d’aujourd’hui. Il confie que l’évolution constante du monde digital et du marché de l’emploi a imposé à cette plate-forme une mise à niveau continue.

 "Se positionner comme leader sur le marché de l’emploi n’a pas été une tâche facile. Nous n’avons pas cessé de nous renouveler. À titre d’exemple en 2010, nous avons proposé une nouvelle version du site (Emploitic 2.0). Cette version propose une nouvelle technologie de Matching qui permet aux recruteurs un gain de temps considérable et un choix plus optimal des candidats. Au cours de cette même année Emploitic.com devient la première agence agréée par le ministère du travail et l’ANEM. En 2013 nous avons lancé la première application mobile dédiée à l’emploi en Algérie etc. " précise-t-il.

 Au fil des années, Emploitic.com enregistre une affluence considérable de la part des demandeurs d’emploi et les employeurs. "Si au départ nos clients étaient principalement des entreprises privées, aujourd’hui les entreprises public s’y mettent aussi. La dernière compagne de recrutement des pilotes d’Air Algérie s’est fait via notre site".

 Ces entreprises sollicitent emploitic.com sous deux formes, la première pour diffuser une offre d’emploi et la seconde pour consulter la base de données du site. Cette base de données est constituée de 700.000 candidats, souligne Louai Djaffer.

 Afin d’améliorer et de simplifier l’utilisation du site, Emploitic.com lance une réflexion collaborative autour des outils de

recrutement en ligne. Après une année de développement, l’équipe Emploitic.com se mobilisent pour lancer en 2015 la version 3.0 du site "cette nouvelle version allie un site d’emploi et une application de gestion des recrutements de dernière génération" annonce le directeur.

Aujourd’hui Emploitic.com dépasse son rôle d’intermédiaire entre le demandeur d’emploi et son recruteur, le site apporte sa propre contribution pour l’amélioration de cette relation. "Notre équipe anime des ateliers et workshop au sein des universités et dans les salons auxquels nous participons. Ces ateliers permettent aux demandeurs d’emploi et universitaires en fin de cycle d’apprendre à rédiger un CV, nous les orientons dans leurs choix…etc.".

 Le sucés de cette entreprise interpelle elle fait partie de l’alliance internationale des sites de recrutement leaders dans 133 pays.

L’efficacité de ces services lui a value en 2013 le prix le trophée "Algeria Web Award" dans la catégorie emploi.

 "Nous sommes conscient que cette position de leaders sur le marché doit être préservée et renforcée en doublant d’effort. Le seul mot d’ordre pour l’avenir est Re-Startup, c'est-à-dire plus d’offres tel que le e-learning, le e-testing, des solutions et le logiciel pour le traitement et la gestion des candidatures pour le recruteur, des comparateur de salaires pour les candidats…etc. " précise Louai Djaffer.

Il conclue que son entreprise ira dans un avenir proche, dans un premier temps, à la conquête du marché de l’emploi de plusieurs pays africains.

Source : huffpostmaghreb 

 

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?