Entretien : un tiers des recruteurs se font un avis en moins de 10 minutes

 

 Si durant l’été les recruteurs n’ont pas chômé, la rentrée marque souvent la reprise des candidatures pour les chercheurs d’emploi. Mais face à l’évolution des profils recherchés et à la pénurie de certains candidats, les recruteurs ont-ils changé leurs process et critères de recrutement ?

 

Les méthodes de recrutement ont changé ces dernières années. Evolution des métiers, des profils et des méthodes de travail oblige, les recruteurs ne peuvent plus se contenter d’embaucher sur un simple diplôme inscrit dans le CV. Aujourd’hui, l’humain et les soft skills se sont imposés au moment de choisir ou non un futur collaborateur. Et la première impression, même si elle n’est pas forcément la bonne, est souvent décisive.

 

 Un tiers des recruteurs se décident en moins de 10 minutes

 Le cabinet international de recrutement Robert Half a interrogé un panel de plus de 500 directeurs généraux et directeurs administratifs et financiers sur la manière dont ils évaluent un candidat lors d’un recrutement. Résultat : un tiers se font leur avis en moins de 10 minutes, quand un quart prennent une décision en moins d’une demie heure d’entretien. Le premier entretien est donc décisif, au point que 17 % affirment arrêter leur choix dès la première rencontre et ne vont pas au-delà.

 

2ème entretien : la rencontre qui confirme la pépite

 Pour les recruteurs qui proposent plusieurs entretiens (ils sont 14 %), cette deuxième étape est l’occasion de confirmer « la justesse d’un candidat » affirment-ils aux experts de Robert Half. Bien souvent, il permet de départager deux candidats au profil semblable, ou d’approfondir des aspects qui n’auraient pas été abordés la première fois.

 

Moins d’1 recruteur sur 10 se base sur les recommandations

 Toutefois, en cas de doute, seulement 6 % des recruteurs interrogés pour l’enquête ont déclaré que la vérification des références déterminait leur choix final. Une pratique devenue désuète et qui montre bien de quelle manière aujourd’hui, au-delà du CV et de l’expérience, les candidats qui briguent un poste doivent minutieusement préparer le premier entretien, qui reste le moment clef du processus d’embauche.

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?