Réussir son entretien téléphonique

Le pré-entretien téléphonique est de plus en plus pratiqué. Pas évident de le réussir. Alors, voici quelques conseils pour passer cette étape avec succès et être convoqué pour un entretien d’embauche « physique » !

 

Pourquoi vous risquez de devoir passer un pré-entretien téléphonique pour votre prochain poste ?

400 à 800 candidatures sont envoyées pour chaque offre d’emploi publiée ! Étudier toutes les candidatures représente une somme de travail monumental pour les entreprises. Afin d’optimiser leur process de recrutement, ces dernières font de plus en plus souvent appel à des cabinets de recrutement comme Mickael Page, Pages Personnelles, ou bien d’autres encore. Ces cabinets ont des méthodes de recrutement bien rodées. Une première sélection de candidats se fait sur des critères très factuels : diplôme, niveau d’études, expérience, etc. Puis, des chargés de recrutement appellent ces candidats sélectionnés pour s’assurer de la véracité de leur parcours et de leur motivation pour le poste. Pour finir, 2 ou 3 profils maximum seront présentés au recruteur ! Nous allons donc vous donner quelques conseils pour faire partie de ces « happy fews ».

 

Que faire si on vous appelle pour un pré-entretien téléphonique ?

Votre téléphone sonne et on vous annonce qu’on souhaiterait s’entretenir avec vous au sujet du poste XXX. Il s’agit probablement d’un pré-entretien téléphonique. Pour ne pas commettre d’impair et pour ne pas être pris au dépourvu, la meilleure chose à faire est de demander à votre interlocuteur si vous pouvez le rappeler à un autre moment. Expliquez-lui simplement que vous n’êtes pas dans des conditions optimales pour lui répondre. N’oubliez pas de lui demander ses coordonnées et le poste qui fait l’objet de son appel.

 

Que doit-on dire lors d’un entretien téléphonique ?

Ce pré-entretien téléphonique est crucial pour la suite de votre candidature et il est important de le réussir. Un entretien téléphonique peut durer entre 10 et 45 minutes selon la nature du poste et l’expérience demandée.

 

Lors de l’entretien à proprement parler, pensez bien à répondre simplement aux questions en étant précis. En effet, le chargé de recrutement voudra vérifier au cours de cet entretien la véracité de votre CV, voir si vous êtes capable d’être clair et synthétique et enfin si vous êtes bien motivé pour ce poste. Vous avez le droit de tricher un peu en ayant sous les yeux votre CV. Cela vous évitera de paniquer et de ne pas savoir répondre à des questions toutes simples.

 

Parcours scolaire et professionnel : Le chargé de recrutement souhaitera comprendre votre parcours. Reprenez votre parcours scolaire et professionnel en étant précis.  Indiquer si vos diplômes ont bien été validés, en quelle année a eu lieu chacune de vos expériences professionnelles. Enfin, préciser pour vos expériences si vous avez effectué vos missions seul ou en équipe et si vous avez été amené à manager une équipe.

Les langues : Si le poste requiert un bon niveau en langues, attendez-vous à devoir « switcher », lors de l’entretien, en Anglais ou en espagnol. Il est très fréquent que les chargés de recrutement vérifient ainsi rapidement que vous avez bien le niveau en langue étrangère annoncé sur votre CV.

L’entreprise : Soyez capable de parler de l’entreprise pour laquelle vous postulez. Prenez donc le temps de regarder son site internet, les informations d’actualité récentes la concernant avant de rappeler le chargé de recrutement.

Votre motivation : Soyez convaincant et expliquer pourquoi ce poste vous intéresse. Il est important qu’on comprenne rapidement pourquoi vous candidatez.

 

Lire l'article à sa source

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?