5 conseils pour réussir sa E-candidature

Bienvenue dans le monde innovant des sites d'emploi !

Postuler via un site internet ou une plate forme de recrutement est un vrai jeu d'enfant direz-vous?… Pas si sûr, car pour sortir en tête de liste mieux vaut en maîtriser les rouages.

 

Les CVthèques sont aujourd'hui incontournables pour tout chercheur d'emploi. Le concept n'est pas bien compliqué : il s'agit d'une bibliothèque de CV en ligne, les candidats y déposent leur CV, remplissent un petit questionnaire et toutes ces informations sont aussitôt indexées. Les recruteurs peuvent y rechercher les CV qui les intéressent grâce à un moteur de recherche, selon plusieurs critères et mots clés (localisation, secteur, formation, expérience, etc.). Une sorte de Google spécial recrutement...

Un mot d'ordre : des mots clés

Votre objectif, que votre CV ressorte en premier quand un recruteur fait une recherche correspondant à votre profil. Pour cela, pas de mystère, il vous faut des mots clés. « Comme pour un site Web, vous devez penser au référencement de votre CV », résume Dan Guez, directeur associé d'Opensourcing. 

Mettez-vous à la place d'un recruteur qui cherche un candidat pour le poste de vos rêves, quels termes va-t-il taper dans le moteur de la CVthèque ? Pour un poste de commercial, les termes « vente », « terrain », « prospection » ou encore « fidélisation » risquent, par exemple, d'être ciblés. Le nom de votre fonction ne suffit donc pas, c'est tout le champ lexical du domaine qu'il faut repérer. « Le choix des mots clés doit être affiné en fonction de votre objectif, précise Sophie Obadia, chef de marque pour Keljob.com. Ainsi, un professionnel du marketing qui souhaite s'orienter vers la communication sélectionnera les termes en lien avec ces deux activités, ceux-ci seraient différents s'il souhaitait travailler davantage en gestion de projet. »

Une fois vos termes sélectionnés, à vous de les disséminer au sein de votre CV. Les termes les plus importants doivent bien sûr être utilisés plusieurs fois et se retrouver dans le titre. Mais attention à l'overdose, répéter 4 fois le même mot sur une ligne vous ferait tomber dans le ridicule.

Vite fait mal fait

Vous avez mis 10 minutes à remplir votre candidature ? C'est mauvais signe. Non seulement votre CV doit être réalisé avec soin, mais le questionnaire à remplir n'est pas non plus à négliger. Prenez garde à une erreur fréquente : l'incohérence entre le questionnaire et le CV. Le recruteur douterait de votre honnêteté…  

« Nous conseillons de remplir un maximum de champs du profil, ajoute Julien Rayneau, directeur de projet chez Adenclassifieds, même ceux qui ne sont pas obligatoires. Car cela maximise les chances d'être trouvé. » Un conseil repris par Dan Guez : « arroser toutes les CVthèques du Web en bâclant le travail, c'est risquer l'échec. Mieux vaut en faire moins mais soigner chacune de vos candidatures. »

Il est frais mon CV !

Autre astuce pour sortir du lot : mettre fréquemment à jour votre CV. Les CVThèques sont en effet programmées pour que les CV les plus « frais » sortent en premier. « Ne trichez pas non plus, prévient Julien Rayneau. Si vous modifiez votre CV tous les jours, les recruteurs auront l'impression que vous les spammez. » Une fois par mois, voire une fois par semaine, suffira amplement à faire remonter votre candidature.


Un titre attirant

Lorsque vous remplissez le formulaire accompagnant votre CV, soyez vigilant au titre que vous utilisez. C'est, en effet, ce titre qui apparaîtra dans la liste de CV présentée au recruteur suite à une requête. Ce titre doit être précis, concret et correspondre bien sûr à celui de votre CV. « Un titre vague tel que « En recherche d'emploi depuis un an » est rédhibitoire, souligne Dan Guez, annoncez clairement ce que vous souhaitez faire en utilisant les termes du métier. »

Régime minceur


Du côté de la taille, les CVthèques indiquent généralement un poids maximum pour votre CV. Vous devez bien sûr le respecter et veiller à ce que votre photo ne soit pas trop lourde, si vous en avez une, sous peine de ralentir le téléchargement pour le recruteur. 

Quant au format, le Word et le PDF sont souvent acceptés, mais sachez que les recruteurs préfèrent souvent un « .doc », plus souple. 

Enfin, le petit détail qui tue : le nom du document. Si votre CV s'appelle « CVreluparmaman.doc », ça ne fait pas très pro… Préférez un nom du type « Prénom–Nom–Fonction.doc ».

source: keljob.com 

 

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?