Tout savoir sur l'entretien collectif !

Vous avez répondu à une offre, vous avez passé avec brio l’étape de l’entretien téléphonique, et désormais, vous êtes « invités » à passer un entretien, mais pas n’importe quel entretien : un entretien collectif.

En général, ces entretiens permettent un gain de temps, à la fois pour le recruteur mais aussi pour le candidat, car il permet une sélection plus rapide de profils correspondant au poste à pourvoir, et le candidat n’attend pas une réponse pendant trop longtemps. En effet, si vous réussissez cette étape de l’entretien collectif, vous serez alors amené à passer un ou plusieurs autres entretiens, individuels cette fois.

Ces entretiens sont fréquents pour des offres en grande distribution comme chez Danone, Procter & Gamble, Unilever pour des métiers de vente, commerciaux (ex: chef de secteur), ou marketing (ex : chef de produit), mais aussi et de plus en plus pour des offres en assurance, en banque, en conseil, voire en conseil en informatique.

Généralement, il y a 2 types d’entretiens collectifs : ceux où l’ensemble des candidats postulent à la même offre, et dans ces cas-là vous êtes moins de 10 personnes ; ceux où il y a plusieurs offres à pourvoir, auquel cas vous êtes en général plutôt entre 10 et 20 candidats.

Comment se passe un entretien collectif ?

La session commence généralement par une présentation rapide de l’entreprise et de l’offre en question (mais de toute façon, tout ça, vous le saurez déjà puisque vous vous serez renseigné au préalable !). Les recruteurs demandent généralement ensuite à chacun de se présenter, puis vous donneront le sujet qu’il faudra traiter en groupe pendant environ 1 heure (la durée est variable selon l’entreprise et l’offre à pourvoir).

Vous êtes mis en situation dite « réelle », avec une dizaine d’autres candidats. L’objectif est d’évaluer votre comportement en groupe mais aussi vos aptitudes individuelles, vos capacités d’analyse et de synthèse,  votre capacité d’écoute,  d’être un leader ou non, d’intégrer les autres candidats, capacité à prendre des décisions et faire preuve d’initiative…Gardez à l’esprit que vous êtes évalué sur votre personnalité bien plus que sur vos compétences professionnelles !

Nos conseils pour vous préparer en amont

  • Renseignez-vous sur l’entreprise : plus vous aurez une connaissance des activités, de l’organisation, de la culture & des valeurs, et de l’actualité de l’entreprise, plus vous gagnerez du temps et parviendrez à avoir une vision claire de la problématique
  • Renseignez-vous sur le poste à pourvoir, vous comprendrez mieux les enjeux et les qualités requises du profil idéal : faites appel à des personnes en poste, des anciens collègues, stagiaires (et regardez les vidéos métiers JobTeaser !)
  • Préparer le « tour de table », le moment où le candidat doit se présenter rapidement
  • Soignez votre préparation (attitude, expressions, vestimentaire…)

Exemples de situations

  1. Vous avez 1h pour élaborer le lancement d’un nouveau produit
  2. Vous devez bâtir un argumentaire de vente sur une nouvelle offre
  3. Une ville est en train de sombrer, et elle candidate pour une aide européenne. Vous devez présenter un projet pour décrocher le budget  (Généralement, 2 équipes s’opposent ; il n’y a pas de bonnes réponses)   
  4. Vous partez sur une île déserte ; vous devez n’emporter que 3 objets parmi une liste : lesquels emportez-vous ? (1er round : vous devez vous mettre d’accord avec les autres candidats ; 2ème round : vous choisissez seul)

Nos conseils pour réussir le jour J

  • Essayez de prendre la parole en 1er, cela permet de briser la glace ; mais attention, les recruteurs ne cherchent pas forcément un leader, donc ne perdez pas de vue que vous êtes avant tout une partie d’un groupe
  • Laissez la possibilité à chacun de s’exprimer, intégrez au mieux les autres candidats
  • Ne coupez pas la parole et ne cherchez pas à monopoliser l’attention à la fois des autres candidats, mais aussi des recruteurs ; inutile de trop se mettre en avant
  • Parlez de manière bien distincte et suffisamment fort (mais pas trop !) pour être entendu
  • Prenez des notes pour être sûr(e) de ne pas vous éloigner du sujet et répondre à la problématique posée

 Après l’entretien collectif

Il arrive souvent que vous débriefiez avec un recruteur après avoir passé l’entretien collectif. Ce moment fait également partie du processus, ne le négligez pas !

Il est important de prendre du recul sur votre « prestation ». Vous devez savoir répondre aux questions du recruteur sur la manière dont vous avez vécu l’entretien, ce qui a été facile ou difficile, si vous aviez la possibilité de recommencer, ce que vous changeriez etc…

Attention de ne pas juger les autres candidats. En effet, cet exercice est une compétition, vous êtes en concurrence avec d’autres candidats, mais vous ne devez pas porter de jugement sur eux, cela risquerait de vous porter préjudice.

Si vous malgré tous ces conseils vous n’avez pas été retenu, n’hésitez surtout pas à demander un second débrief pour comprendre les raisons, cela vous servira pour les prochaines fois !

Lire l'article à sa source   

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?