Voici pourquoi vous n’avez toujours pas d’emploi.

 

Vous avez du mal à trouver un emploi? Ne désespérez pas. Plusieurs facteurs peuvent être en cause. Voici quelques conseils pour vous aider à réajuster le tir.

Vous manquez de visibilité

Pour se trouver un emploi, il ne faut surtout pas avoir peur d’afficher ses compétences. On peut faire connaître notre expertise grâce à des activités bénévoles, mais de nos jours, il peut aussi être judicieux de se servir du numérique, si on se sent à l’aise avec ses outils. Nourrir un blogue spécialisé, partager de l’information pertinente sur les réseaux sociaux, participer à des forums de discussion: choisissez ce qui est le plus susceptible de vous mettre en valeur. Quand on ne trouve pas d’emploi, la pire chose à faire est de rester passif.


Votre réseautage est insuffisant

C’est bien connu : vos chances sont toujours plus élevées d’être engagé dans une entreprise si vous êtes recommandé par quelqu’un qui vous connaît. De plus, de nombreux postes ne sont jamais affichés. Votre seule façon d’en entendre parler est de connaître des amis ou des employés de l’entreprise. Êtes-vous resté en contact avec vos anciens collègues de travail? Participez-vous à des activités de réseautage? Ce n’est pas en restant caché dans votre salon que vous serez connu et reconnu.

Vous n’avez pas bien présenté vos points forts

Tant dans le curriculum vitae que dans la lettre de présentation, il est essentiel de mettre de l’avant vos compétences et votre expertise utiles au poste offert. Lisez attentivement l’offre d’emploi et attardez-vous aux caractéristiques spécifiques demandées pour le poste. Soulignez les éléments de votre expérience professionnelle qui correspondent aux exigences du poste, ainsi que les réalisations qui démontrent une expertise utile à cet emploi. Mieux vaut envoyer moins d’offres de candidature, mais prendre le temps de viser juste.


La chimie de la rencontre n’a pas eu lieu

Comme pour n’importe quel type de rencontres, on ne peut pas ignorer que le relationnel comporte un brin de subjectivité. Parfois, des affinités se dessinent spontanément entre un candidat et un futur employeur et, à l’inverse, il arrive que ce déclic ne se produise tout simplement pas. Peut-être que vous êtes très compétent, mais que votre tempérament est moins compatible avec celui de votre patron ou avec sa façon de travailler. Il faut le prendre avec philosophie. Ce qui est vrai dans un sens est vrai dans l’autre. Par contre, mieux vous serez préparé pour votre entrevue, meilleures seront vos chances de faire une première bonne impression et de faire jaillir l’étincelle.


Un nombre élevé de candidats

Parfois, les employeurs reçoivent un nombre très élevé de candidatures pour un même poste. Il est possible que, bien que votre profil soit intéressant, le bagage d’autres candidats convienne mieux au poste offert. La partie n’est pourtant pas perdue. En général, votre curriculum vitae ne s’en ira pas dans la filière 13. Il sera inclus dans une banque de données pour 6 mois ou 1 an. C’est possible qu’on vous contacte ultérieurement pour un autre poste vacant qui correspondrait à vos compétences. En attendant, trouvez une façon de combler vos lacunes.

Des changements sont survenus dans le poste offert


Il existe des cas, tout de même assez fréquents, où un poste est affiché avant même de savoir si un budget y sera alloué. C’est donc possible qu’en cours de route, un poste affiché soit aboli ou modifié, ou encore qu’il soit d’abord offert à l’interne. Inutile de vous faire du mauvais sang si on ne vous appelle pas pour une entrevue. Par contre, si vous estimez que votre expertise correspond en tout point à l’offre d’emploi et que vous êtes sans nouvelles, vous pouvez prendre le temps d’appeler, simplement pour demander un suivi.

 

LJulie Marcil.
Workopolis.com

Partagez vos avis

Participez à l'amélioration du site en envoyant vos commentaires:

Vous êtes ?